12 Rue Max Richard, 49100 Angers | 02 41 80 92 20

Le compte-rendu annuel de gestion

Parmi les missions des personnes désignées pour exercer une mesure de protection judicaire (tutelle, curatelle, sauvegarde de justice avec mandat spécial) ou une habilitation familiale, figure la plupart du temps celle de gérer les comptes de la personne protégée. Cette mission est souvent assortie d’un contrôle par l’institution judiciaire et se concrétise par le dépôt annuel d’un compte-rendu de gestion (article 510 du code civil). Dans cet article, nous allons voir qui doit rendre des comptes de gestion, à qui, quand et comment. Vous y trouverez des conseils et surtout les formulaires établis par chaque tribunal du département de Maine et Loire.

Qui doit établir un compte-rendu de gestion ?

Le tuteur, le curateur dans la curatelle renforcée et le mandataire spécial à qui a été confiée une mission de gestion du patrimoine doivent rendre compte de leur gestion.

L’article 513 du code civil permet au juge, s’il l’estime justifié, de dispenser les tuteurs/curateurs familiaux d’établir un compte annuel. Dans ce cas, la dispense est expressément indiquée dans le jugement.

Le curateur désigné dans la curatelle simple n’a pas l’obligation de rendre compte de sa gestion, de même que la personne désignée dans l’habilitation familiale.

Qui doit vérifier et approuver le compte de gestion ?

Il existe plusieurs cas de figure :

• si un subrogé-tuteur ou un subrogé-curateur a été désigné, c’est à lui qu’incombe la vérification et l’approbation des comptes de gestion.

• si plusieurs personnes ont été désignées pour la gestion patrimoniale (cotuteurs, cocurateurs), chacune doit signer le compte de gestion, ce qui vaut approbation.

si un seul tuteur/curateur/mandataire spécial a été désigné, il adresse son compte annuel de gestion pour vérification au directeur des services de greffe judiciaires du tribunal

• lorsque les ressources et le patrimoine de la personne protégée le justifient, le juge peut confier la vérification et l'approbation du compte de gestion à un technicien.

• A l’inverse, lorsque les revenus ou le patrimoine de la personne protégée sont modestes, le juge peut dispenser le tuteur de soumettre son compte à vérification. Il devra cependant adresser un compte-rendu des diligences.

Dans tous les cas, la personne chargée de l’approbation des comptes doit vérifier les opérations bancaires de l’année, contrôler que les actes de gestion ont été effectués dans l’intérêt de la personne protégée et dans le respect de ses volontés, s’assurer que l’accord de la personne protégée ou du juge des tutelles ont bien été recueillis lorsque c’était nécessaire. Pour cela, elle peut demander communication de pièces au tuteur/curateur ou aux établissements bancaires.

Si la vérification par le subrogé ou les cotuteurs/cocurateurs ne soulève aucune difficulté, le compte de gestion sera approuvé. Il sera alors adressé au directeur des services de greffe judiciaires du tribunal (sauf si c’est lui qui doit le vérifier).

Qui peut avoir une copie du compte de gestion ?

Le tuteur, le curateur et le mandataire sont tenus d’assurer la confidentialité du compte de gestion. Mais une copie de ce compte de gestion doit être remise à la personne protégée, au subrogé-tuteur ou au subrogé-curateur s'il a été nommé et, si vous l'estimez utile, à toutes les autres personnes chargées de la protection du majeur.

Si un autre proche de la personne protégée souhaite se faire communiquer une copie du compte de gestion, il devra y être autorisé par le juge des tutelles. A la condition que la personne protégée soit d’accord et que les proches justifient d’un intérêt légitime.

Comment rendre compte de sa gestion ?

Les tribunaux du département de Maine et Loire ont leurs propres formulaires de compte-rendu de gestion. Les voici :

Le service ISTF a également créé un formulaire Excel de compte, accepté par l’ensemble des trois tribunaux du Département. Une notice vous est également proposée pour vous aider à le remplir :

Dans ces formulaires, les tuteurs/curateurs doivent répertorier toutes les opérations portées au crédit et au débit des comptes de la personne protégé en les regroupant par postes.

Il est également demandé au protecteur de préciser les changements importants intervenus dans la situation personnelle de la personne protégée au cours de l'année écoulée ("rapport annuel de situation" ). Et ce, même lorsque les tuteurs/curateurs sont dispensés de rendre compte de leur gestion. Voici le formulaire établi par l'ISTF49 pour ces derniers.

Quels sont les justificatifs à joindre au compte-rendu de gestion ?

Certains documents doivent être joints au compte de gestion pour justifier des opérations les plus importantes. En voici la liste :

  • justificatifs des ressources : dernier avis d'imposition, attestation CAF ou MSA
  • frais d'hébergement du dernier trimestre pour les personnes résidant en établissement quittance de loyer de décembre pour les locataires
  • factures d'un montant supérieur à 250 € 
  • état actualisé des comptes et placements mentionnant le numéro de compte, sa dénomination (compte courant, Livret A, assurance-vie…), le solde au 31 décembre et les intérêts de l'année 
  • relevés bancaires constatant d'éventuelles opérations sur les placements.

Quand adresser le compte-rendu de gestion au tribunal ?

Tribunal Judiciaire d'ANGERS et Tribunal de Proximité de CHOLET : avant le 31 mars

Tribunal Judiciaire de SAUMUR : avant le 30 avril

keyboard_arrow_up